Ce que dit la loi

A partir du 31 décembre 2018, les points de vente ne pourront plus distribuer gratuitement des sacs en plastique à usage unique.

En sont exclus les sacs en plastique très légers, c’est-à-dire d’une épaisseur inférieure à 15 microns nécessaires à des fins d’hygiène ou fournis comme emballage primaire pour les denrées alimentaires en vrac lorsque cela contribue à prévenir le gaspillage alimentaire.

Objectifs à atteindre

  • Au 31 décembre 2019, la consommation de sacs en plastique légers ne doit pas dépasser 90 sacs par personne par an.
  •  Au 31 décembre 2025, ce chiffre ne doit pas atteindre 40 sacs en plastique légers par personne par an.

Alternatives aux sacs plastiques

Exemples : Sacs réutilisables en tissu, sacs réutilisables en PET ou en PP/LDPE (>50 microns), sacs en papier…

Le choix d’un sac de substitution au sac plastique doit notamment tenir compte de son mode de fabrication et de sa composition ainsi que de son caractère réutilisable ou valorisable.